2016-2017 Atelier n° 2

1°) Dicton d’automne
Nombreux sont les dictons d’automne : A la sainte Claire, s’il éclaire et tonne, c’est l’annonce d’un bel automne… Ou encore : Automne en fleurs, hiver plein de rigueur…
A vous d’imaginer un ou plusieurs dictons d’automne ou proverbes de saison.

Au mois des citrouilles cuisinez raisin, fenouil
comme une sorte de ratatouille.

raisin

Emplâtre de châtaigne
sur plaie qui saigne.
Mais pour coups des phalanges,
préparez tisane d’oranges.

Christine
Halloween sous la pluie,
Halloween en folie.

potiron

Quand potirons mitonnent,
Bien doux est l’automne.

Elodie

2°) Objets inanimés
Trois objets sur la table
– un klaxon, un métronome, une deux-chevaux en matériel de récupération – Écrivez un petit texte dans lequel ces objets jouent un rôle…

klaxonmetronome

2cv

 

 

 

 

Les 2 compères venaient de Madagascar, et vendaient sur le marché des petits véhicule en métal récupéré de canettes ou de boîtes de sardines .

Pour animer leur étal, ils avaient imaginé une mise en scène , avec métronome (pour compter le temps des transactions) et klaxon ancien bien sonore (pour saluer la fin des transactions); le tout alimenté d’un boniment aussi drôle que pittoresque.

mada

Ils avaient grand succès, et faisaient ventes en nombre, bien que les articles soient d’un prix si modique, qu’il fallait aussi convaincre les acheteurs de ne pas trop marchander.

Je réussis moi même un joli tour de force, pour acheter 3 petits véhicules colorés, en faisant durer le plaisir plus longtemps que tous les autres mais sans modifier le prix d’un seul ariary. C’était un pari avec mes amis qui furent amusés et admiratifs , car les jeunes vendeurs ne se doutèrent de rien…

Christine

 

Tic-tac, tic-tac, tic-tac.

La mélopée du métronome posé sur le bureau était d’une régularité insupportable. L’homme se boucha les oreilles pour étouffer le bruit de l’automate. Il aurait préféré qu’un klaxon ou même qu’une Castafiore lui soufflent dans les oreilles. Le désagrément aurait été ponctuel et la musique plus originale.

D’ailleurs, pourquoi ce métronome avait-il atterri sur ce bureau ? Il n’y avait à sa connaissance aucun musicien en herbe dans la salle. Et pourquoi était-il accompagné d’une petite dodoche confectionnée à partir de canettes de soda ? Aucune idée. Le mystère était total. Il poussa d’un doigt l’arrière de la voiture mais elle parcourut un trajet de deux centimètres seulement. Pas de quoi envisager le Paris-Dakar ou rêver d’ailleurs. Résigné, l’homme attendit, encore et encore. Qu’un illustre personnage, quel qu’il soit, veuille bien les honorer de sa présence. Derrière lui, il entendait marmonner. Il n’était pas le seul à s’impatienter.

Au bout d’un temps qui lui parut interminable, la porte derrière le bureau s’ouvrit enfin, projetant sur tous les visages une lumière d’une clarté solaire. L’homme se couvrit le visage quelques instants puis risqua un œil. Tout de blanc vêtu, Saint Pierre se tenait devant lui.

pierre

 

Bonjour mesdames, bonjour messieurs. Bienvenue au purgatoire. Installez-vous aussi confortablement que possible. Vous resterez cloîtrés dans cette pièce jusqu’à ce que le métronome s’arrête.

Voilà donc le sort qui était réservé à ceux qui avaient quelques péchés à effacer. Des heures d’attente à ne rien faire et à écouter le battement de ce coucou suisse sans savoir quand la torture allait prendre fin.

L’homme se renfrogna. Puis une question lui vint à l’esprit :

Et la petite voiture, c’est pour faire quoi ?

Ah ça, c’est pour m’occuper, dit-il d’un sourire insolent. Il y a bien longtemps qu’on m’a absous de tout péché.

Elodie

3°) Ah si j’avais pu… J’aurais voulu être… Être quoi ? Ou bien être capable de quoi… ?
Poème, lettre, récit, chanson… A vous d’imaginer ce que vous auriez aimé devenir.
OU Avec des si…  Que feriez-vous avec des « si »… ? Ou des scies ? Des six ? Daisy ? Ou désillusion ?  Petit texte d’humour.

Ah si j’avais pu…
« Ah si j’étais plus légère qu’une plume,
Plus bouillonnante que l’écume,
Plus vaporeuse que la brume,
Plus pétillante qu’un agrume… ».
« Ah si t’étais moins stupide qu’une enclume », lui dit son père. « Reviens sur terre et mange ta soupe ! ».

32182

Elodie
Si j’avais pu être dresseur de lions,dompteur
de tigres blancs ou de panthères noires,
j’aurais adoré inventer des trucs
et des tours, pour qu’ils me reconnaissent
et jouent avec moi ou avec mon maitre.
Car avant de dompter tous ces félins,
j’aurais regardé un vrai grand dompteur,
et aurais appris de lui
et des autres élèves , tout sur les voltes
et habitudes de ces animaux.

Christine

Si j’avais été dompteuse,lion
avec mes panthères flatteuses
et mes trois lionnes sauteuses,
j’aurais été dans la Creuse et sur la Meuse,
j’aurais voyagé dans des régions venteuses
sur des terres déserteuses,
et de vie tranquille aurais été envieuse .

Christine

 

 

4°) Ode au silence
Faites ressentir à travers les mots le
plaisir d’un moment de silence

 

Désert de géant,

Accalmie de l’aurore,

Rien ne vaut cet instant,

Où le silence est d’or.

Elodie

silence
Le silence est presqu’une atmosphère que j’attends ou que je redoute,
presqu’un parfum qui m’ enveloppe,
presqu’une palpitation que je sens dans mon corps .
Le silence est presque bleu ou presque noir ?
Presque savoureux ou presqu’anxieux ?
le silence est presqu’immense, ou presque minuscule ?
Le silence est presqu’une prière, ou presqu’un chant dans mon coeur,
Mais qu’est ce que le silence ?

Christine